Loi sur la prise en charge des autistes

 

Loi n° 96-1076 du 11 décembre 1996

Modifiant la loi n° 75-535 du 30 juin 1975 relative aux institutions sociales et médico-sociales et tendant à assurer une prise en charge adaptée de l’autisme

J.O. n° 289 du 12 Décembre 1996, page 18176
NOR : TASX9601781L

 


Article premier

I. - Le deuxième alinéa de l’article 2-2 de la loi n° 75-535 du 30 juin 1975 relative aux institutions sociales et médico-sociales est ainsi rédigé :

« - la nature des besoins sociaux et particulièrement de ceux justifiant des interventions sous forme de créations ou d’extensions d’établissements ou de services sociaux et médico-sociaux adaptés, notamment, à la diversité et à la spécificité des handicaps ou par une autre voie ; ».

II. - Le cinquième alinéa du même article est ainsi rédigé :

« - les modalités de la collaboration et de la coordination susceptibles d’être établies avec l’État, les autres collectivités publiques et les organismes concernés afin de satisfaire les besoins recensés. ».

Article 2

Toute personne atteinte du handicap résultant du syndrome autistique et des troubles qui lui sont apparentés bénéficie, quel que soit son âge, d’une prise en charge pluridisciplinaire qui tient compte de ses besoins et difficultés spécifiques. Adaptée à l’état et à l’âge de la personne et eu égard aux moyens disponibles, cette prise en charge peut être d’ordre éducatif, pédagogique, thérapeutique et social.

Article 3

Avant le 31 décembre 2000, le Gouvernement présente au Parlement un rapport relatif à la prise en charge des personnes atteintes du syndrome autistique et des troubles qui lui sont apparentés, et à la création de places en établissements pour celles-ci. Ce rapport présente également une évaluation du nombre des personnes, mineures ou adultes, atteintes de ce syndrome. La présente loi sera exécutée comme loi de l’État.

Fait à Paris, le 11 décembre 1996.

Par le Président de la République,
Jacques Chirac;
Le Premier ministre,
Alain Juppé
Le ministre du travail et des affaires sociales,
Jacques Barrot;
Le secrétaire d’État à la santé et à la sécurité sociale,
Hervé Gaymard

 

Retour en haut   Retour en haut
Autres textes officiels Valid CSS Valid HTML 4.01 Strict Retour à la page d’accueil
Daniel Calin © Tous droits réservés Dernière révision : samedi 22 décembre 2007 – 12:00:00