Création d’une commission auprès de l’inspecteur d’académie
en vue de la mise en place dans les écoles des cours
de langues et de cultures d’origine destinés aux enfants immigrés

 

Circulaire n° 79-158 du 16 mai 1979

B.O. n° 21 du 24 mai 1979

Texte adressé aux recteurs et aux inspecteurs d’académie.

 


La nécessité de dispenser aux enfants immigrés des enseignements de leur langue et culture d’origine est désormais chose bien établie. À cet effet, deux formules sont utilisées : celle des cours intégrés au tiers temps pédagogique, solution préférentielle si elle est possible, ou celle des cours en dehors du temps scolaire. Il a été estimé, par ailleurs, opportun lors de ces deux dernières années de confier aux inspecteurs d’académie la responsabilité de l’ouverture de ces enseignements. J’estime maintenant nécessaire la création d’une commission auprès de l’inspecteur d’académie pour la mise en place de l’ensemble des cours de langues et cultures d’origine destinés aux enfants immigrés dans le ressort de sa compétence. Des initiatives ponctuelles ont été prises en ce sens, avec des résultats extrêmement positifs.

Cette commission se donnera pour objectifs de rationaliser l’implantation des cours en fonction des besoins constatés et des possibilités offertes et de prévoir la meilleure utilisation des personnels étrangers mis à votre disposition par les pays d’origine. Il apparaît que les deux formules d’enseignement évoquées ci-dessus sont pratiquement complémentaires ; en effet les enfants d’une même nationalité peuvent se trouver rassemblés en nombre suffisant dans certaines écoles mais demeurent dispersés dans d’autres écoles appartenant à la même aire géographique. Une telle situation devra vous inciter à favoriser, pour chacun des enseignants étrangers et sans déplacements de longueur excessive, un regroupement de services répartis entre les cours intégrés et les enseignements en dehors des heures de classe (soirées, mercredi, samedi après-midi).

La commission comprendra :

  • d’une part, auprès de l’inspecteur d’académie et de ses collaborateurs directs (parmi lesquels, le cas échéant, un inspecteur départemental spécialisé), quelques directeurs d’écoles ou enseignants ;
  • d’autre part, les consuls des pays d’émigration ou leurs représentants, éventuellement assistés d’une personne de leur choix.

L’inspecteur d’académie pourra juger utile de s’adjoindre une ou deux personnes qualifiées en matière d’immigration (assistants du service social d’aide aux émigrants par exemple) et, bien entendu s’il existe un CEFISEM à proximité, un représentant de ce centre.

La commission se réunira en séance plénière en principe au mois d’avril ou de mai pour dresser un bilan de l’année en cours et préparer la rentrée suivante puis en octobre ou novembre afin de procéder, le cas échéant, aux ajustements qui apparaîtraient nécessaires. Dans l’intervalle, se seront réunis des groupes de travail par nationalité pouvant comprendre du côté étranger un nombre accru de représentants en fonction des nécessités.
On procédera, tant au sein de la commission que des groupes de travail, à une confrontation, notamment des données statistiques propres à révéler et à situer avec la plus grande précision possible les demandes et les besoins d’enseignements en langue d’origine. Les représentants de l’inspecteur d’académie et les directeurs d’écoles suggéreront les meilleures implantations pour les regroupements de cours intégrés ou non, dans les divers points du département. Ils auront pris en compte, pour éclairer leurs propositions, les disponibilités de locaux scolaires et les conditions de fonctionnement des cours.

Cette procédure permettra notamment aux consulats de s’assurer du personnel nécessaire et aux écoles de se préparer à le recevoir. Elle devra, par ailleurs, rendre possible une évaluation annuelle des résultats obtenus tant en nombre qu’en qualité et faciliter ainsi l’élaboration du rapport prescrit par la circulaire n° 78-238 du 25 juillet 1978.

Pour le ministre de l’éducation et par délégation :
Le directeur des écoles,
R. COUANAU

 

Retour en haut   Retour en haut
Autres textes officiels Valid CSS Valid HTML 4.01 Strict Retour à la page d’accueil
Daniel Calin © Tous droits réservés Dernière révision : samedi 22 décembre 2007 – 12:00:00